Jusqu’à présent, l’Inde nous était apparue essentiellement plate, jaune et chaude.

Et puis, petit coup de baguette magique (et quelques heures de bus aussi quand même, faut pas rire) nous nous retrouvons dans un paysage de collines vertes et fraîches. Nous sommes à Ooty, petite ville flirtant avec les 2200m d’altitude et qui s’appelle comme ça parce que Udhagamandalam (le nom officiel) est décidément trop long pour les mots croisés et les bègues.

lakshmi metals-02432
On a trouvé son repaire, ou celui de son cousin. On doit encore vérifier.

La citée a été fondée par les Anglais qui étaient sans doute ravis de retrouver un peu de la verdeur et des ondulations de leur Sussex natal quand ils faisaient trop chaud dans les plaines (oui oui, celles qui sont plates et jaunes). Du coup on y retrouve quelques uns des attributs qui font tout le charme de l’Angleterre: un champ de course, des cottages et des maisons ouvrières, un jardin botanique, un lac où faire du canot sans oublier, bien sûr, du thé. Puisqu’ici aussi il est 17h au moins une fois par jour.

plantation thé 2-02447

plantation de thé-02450

Toutes les collines avoisinantes sont donc plantées de thé et la région est devenue le deuxième centre de production de l’Inde. C’est donc l’occasion de belles ballades où les enfants nous prouvent qu’ils n’ont rien oublié du trek et où on peut, pour une fois en Inde, avoir l’impression de respirer un air frais et pas trop chargé, vive l’altitude. La balade traverse des plantations puisqu’il n’y a que ça dans les environs et on assiste aux récoltes, faites ici à la serpe (bavasacamasarpataparda), qui font gonfler les sacs de feuilles fraîches. On en ramène, tu viendras le goûter à Forest.

cueilleuse de thé-02465

Il y a dans la ville un légèreté qu’on n’avait jusqu’ici sentie qu’à Goa. Hindouhisme, Islam et Christianisme se côtoient sans problème apparent, se mélangent parfois dans des iconographies réjouissantes. Le marché est accueillant, s’y promener où y faire quelques emplettes est possible sans se faire alpaguer a tout bout de champ. Et les touristes y sont essentiellement des Indiens en goguette pour le week-end. La ville reste une ville indienne avec sa crasse, sa poussière et ses odeurs mais il y a ici ce petit quelque chose qui pourrait donner envie de s’y arrêter un peu plus longtemps.

marché ooty-02437
Sur l’étal du marché: des colliers de fleurs prêts à orner ta divinité favorite.

Dommage, on a pour une fois déjà réservé nos billets de trains pour la quitter. Un petit train de montagne à crémaillère qui sur une seule voie bien escarpée et à travers de beaux paysages nous ramène vers l’Inde originelle aussi moite que multicolore (et jaune et plate): le Tamil Nadu qui a su résister à toutes les influences extérieures (roulement de tablas et glissement de sitar!)

train-02496

Ooty

15 réflexions au sujet de « Ooty »

    1. Héhé, On voit qu’il y en a qui suivent jusqu’au moindre détail.
      Une bonne douche et l’affaire était réglée (il a fallu bien frotter quand même)
      pleins de bises à tous les 5.

      1. Alors comme ça y a des douches !-) Voilà qui va plaire à ma femme: elle finira sûrement par accepter de faire comme vous.

        Trève de plaisanterie: savez-vous nous donner une adresse où vous serez vers la fin du mois de manière sûre? Ceci afin que ceux qui veulent vous envoyer une petite chose (facile à transporter) puissent le faire?

  • Cela devait être un vrai plaisir de se promener dans ces paysages magnifiques et verdoyants.
    Quel est votre destination suivante? A plus et gros bisous.
    Mamy.

  • très chers vous 6 , je viens de visionner tous vos documents :tous si beaux et intéressants et un tout grand merci à Arnaud pour son gentil mot à mon sujet ! je suis donc rentrée ,et tout reprend doucettement! On s’arrangera pour avoir une réunion de Noël ,un peu « normal » , et vous nous manquerez beaucoup , mais cela en vaut la peine ! Bonne route et bonheur à tous , de tout cœur , Mamylou .

  • Hello Zephir
    Un petit message tout spécial pour tes 5 ans, as tu toujours ta bougie pour fêter cela?
    Ce sera un anniversaire magique et je te souhaite une magnifique journée. Bravo et très gros bisous et à bientôt pour d’autres nouvelles.
    Mamy.

  • Zephyr, je pense très fort à toi qui fête ton anniversaire… je t’envoie de gros bisous et un petit paquet va te rejoindre là ou tu seras en janvier..
    plein de bisous

    Vinciane

  • Joyeux anniversaire de mariage à vous deux et joyeux anniversaire au grand Zéphyr (pardon pour le retard)! J’entends encore Hubert nous dire qu’on avait de la chance de fêter votre amour plutôt que de faire la file dans la frénésie de Noël… On tente de rester, cette année encore, un peu en-dehors de tout ça. On zone tous les cinq à la maison et ça fait du bien! Vous avez décidément bien souvent emprunté des voies différentes… Merci de nous faire partager vos chemins de traverse. Je pense très fort à vous six et me réjouis de vous lire prochainement. Anne

  • J’arrive bien sûr en retard…..! toutes mes félicitations à vous deux pour votre anniversaire de mariage
    (inoubliable!) =10 ans? déjà mais quel magnifiqe parcourt! et un grand bravo à Zéphir pour ces 5 ans :
    je t’embrasse bien fort mon chéri, et te souhaite de « gros » bonheurs maintenant et pour toute l’année .
    très heureux et bon Noêl et tous mes vœux pour la suite de votre »Grand Voyage » et at home plus tard .!
    Plein de tendresse pour tous ,Mamylou .

  • Hello -o ! Plus la grisaille s’installe, plus je pense à vous et à vos petits coins de paradis. Et puis surtout , difficile de ne pas être engloutit complètement par la frénésie de cette fin de mois, j’aurai donné cher pour du plat et jaune avec vous 😉 en fait c’est ça, surtout avec vous 😉 car vous devez colorer votre voyage de manière si particulière que j’en voyage à chaque fois que je vous visite !Je me réjouis alors du prochain épisode et je vous souhaite une belle fin d’année les crak’s ! groetjes du plat pays xxx

  • En pleine préparation des festivités de nouvel an, je réalise que je ne vous ai pas souhaité un joyeux noël au soleil. Pfff, loin des yeux,loin du clavier…

  • Bonjour Claire,Arnaud et les vaillants petits randonneurs!
    Je découvre vos photos indiennes à quelques jours du réveillon passé avec entre autres Thérèse et Guy. Nous avons bien sûr évoqué et applaudi à votre aventure « phénoménale »! Quelle idée formidable de vous lancer dans ce bel été sans fin! même si la neige qui chapeaute encore quelques toits à Saint-Gilles scintille joliment sous le timide ciel bleu. Mais quel élargissement du regard,quel foisonnement de senteurs et de couleurs et peut-être aussi quelles rencontres de gens au destin lourd à porter qui remettent en perspective nos conflits sociaux dont les medias nous égrènent les soubresauts les plus insignifiants… Quelle merveilleuse chance pour vos enfants de s’envoler quelque temps et découvrir une autre réalité en chair et en os, en arbres et en plantations de thé…avant de découvrir le Sri-Lanka en compagnie de leurs grands-parents qui se réjouissent immensément!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *