chaises longues-04145

Quelques phrases à l’emporte pièce (parce que le jetlag ne nous permet pas encore de penser plus intensément):

– Le Sri Lanka est un vrai petit paradis.

– On nous a proposé de faire le go-between rémunéré avec un chauffeur à touristes.

– Le Sri Lanka est paradisiaque donc.

– Des plages inviolées, bordées de près par un océan vigoureux, parfait pour les surfeurs et les surfeuses et pour ceux qui aiment le chahut désarçonnant de la vague… Nageurs et barboteurs choisissent les criques et lagunes et s’en donnent à coeur joie

– Quelques plages violées, alignant les paillotes, les hotels et leurs touristes vanille/fraise sur des centaines de mètres, le tout sous la bénédiction sans doute bien involontaire d’un Bob Marley omniprésent: en affiche et en musique (on ne s’est pas renseigné sur les shishas).

– Puis des sites bouddhistes anciens ou flambant neufs.

– Et une nature époustouflante et rafraîchissante. Des reliefs qui défient et émerveillent les visiteurs, tant par le point de vue découvert que par la satisfaction du chemin accompli.

– On a mangé du requin, et on n’a même pas eu peur!

– Le tout dans un mouchoir grand comme le Benelux…

Tout ça nous a fait le plus grand bien!vache bord de mer-04143

De notre côté, on a augmenté d’un cran les conditions de voyage. Parce que cela fait du bien de se poser un peu après les 7 semaines en Inde, parce c’est ce que le pays offre, parce que la moyenne d’âge a légèrement augmenté au mois de Janvier pour le plaisir de tous. On a même remarqué une échappée de quelques jours à deux, personne pour prendre une photo glamour, too bad!

selfie plage 2-04137
On a donc du faire un selfie! moins glamour.

On a rencontré des gens charmants (même ceux qui n’avaient rien à nous vendre) et on a été impressionné par le regain des signes de développement/westernisation 10 ans après le dévastateur tsunami et 5 ans après la fin de la guerre civile (ou la répression armée d’une minorité ayant choisi la résistance tout aussi armée). Quand le masculin l’emporte, c’est celui qui a la plus grosse qui gagne. Que ce soit en grammaire française ou sur un champ de bataille. Les discours sont encore bien virulents à l’encontre des méchants. Mais nous avons été les témoins de l’élection d’un nouveau président, tous les espoirs sont permis. Une démocratie bien tordue pourtant puisque seul un bouddhiste peut être président (beau niage des minorités religieuses donc) et qu’il doit contribuer par tradition au bien-être des agriculteurs et des bouddhistes. La glorification personnelle et le placement de sa famille et de ses amis aux postes importants est aussi une coutume. Un vrai vent de changement donc pour ce pays?

suzon afiiches-03754

En tous les cas une parenthèses enchanteresse.

dernière petite ballade à Colombo
dernière petite ballade à Colombo

Un dernier bisous aux ambassadeurs/dealers en côte d’or/baby-sitters/maîtres d’école et hop, on enjambe l’équateur: Colombo-Bangkok-Sydney-Queenstown NZ . Le tout en moins de 34 heures de trajet, temps d’attente de visite culturelle des duty free compris!

On digère le décalage horaire et en route pour 6 bonnes semaines de camping roots dans ce pays à l’autre bout du monde.

Oh yeah!

Au moment de quitter le Sri Lanka,

5 réflexions au sujet de « Au moment de quitter le Sri Lanka, »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *